Annie Haon,
Psychologue clinicienne/psychothérapeute adultes et enfants à Sorgues et sa région
psychologue-sorgues.com patients
Téléphone
06 83 09 94 10

psychologue-sorgues.com - difficultes-scolaires

Difficultés scolaires :



La notion de difficultés scolaires regroupe en fait un assez grand nombre de problèmes différents d'ordre social, familial, pédagogique, psychopathologique.

Le fait qu'ils apparaissent en milieu scolaire leur donne certains aspects similaires, ne serait-ce que la façon peu différenciée avec laquelle tous ces problèmes font l'objet d'une demande de consultation psychologique.

Il s'agira lors des premiers entretiens d'évaluer le type de difficulté qui possède chacune un sens spécifique assez strict : On distingue habituellement échec scolaire, retard scolaire, fléchissement scolaire, refus scolaire, phobie scolaire, opposition scolaire, désintérêt scolaire, inhibition scolaire.


Des difficultés scolaires peuvent se rencontrer à tous les âges. Les contextes sont cependant très différents entre l'enfant à l'école maternelle, l'enfant en primaire, le collégien, le lycéen et l'étudiant de l'enseignement supérieur ou universitaire.

Les difficultés scolaires ne sont pas habituellement le fait de l'enfant seul. L'enfant qui présente des difficultés scolaires se trouve en fait placé au centre d'un système d'interactions famille-enfant-école. L'approche psychologique devra prendre en compte ces trois partenaires et les relations qui les unissent (évaluation de l'investissement de la scolarité par les parents, des attitudes de la famille devant la scolarité et les difficultés scolaires, évaluation du contexte scolaire de l'enfant, évaluation de l'enfant et de son rapport à l'apprentissage, de ses capacités à être autonome et à prendre la responsabilité de sa scolarité).

Même si on ne peut pas parler d'échec scolaire à l'école maternelle, pression et évaluation commence là. Angoissés par la peur de l'échec et la crainte de ne pas être à la hauteur, les enfants et les adolescents sont sous pression. Et si nos peurs et nos attentes de parents pesaient trop lourd sur leurs épaules ?

Le contexte économique et le discours dominant sur la crise ne sont pas de nature à alléger l'atmosphère. L'argument chômage est avancé pour motiver les enfants, mais cela ne fait qu'alimenter leurs doutes sur leurs capacités à se faire une place dans ce monde.

Face aux problématiques liées à l'école il s'agira de différencier et de préciser le rôle et les devoirs de chacun, de relativiser le pouvoir de l'école et le surinvestissement de la scolarité au détriment d'autres apprentissages sociaux (au travers des loisirs sportifs, créatifs, associatifs, au travers de l'accès à l'autonomie dans la vie quotidienne...) très importants pour l'épanouissement de l'enfant et son devenir.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGV et l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts et vous permettre l'utilisation de boutons de partages sociaux.
En savoir plus et gérer ces paramètres
Fermer