Annie Haon,
Psychologue clinicienne/psychothérapeute adultes et enfants à Sorgues et sa région
psychologue-sorgues.com patients
Téléphone
06 83 09 94 10

psychologue-sorgues.com - Psychologie de l'adolescent

Psychologie de l'adolescent :



L'adolescence est un moment particulier du développement psychoaffectif.

La puberté bouleverse le rapport que l'enfant entretenait avec lui-même et avec les autres et notamment avec ses parents et sa famille dont il ressent le besoin de s'éloigner et de se distinguer. L'adolescence constitue un paradoxe dans le sens où l'adolescent veut devenir un adulte autonome et indépendant mais il n'en a pas totalement les moyens.

Durant cette période il va y avoir des allers-retours constants entre un désir d'autonomie et un besoin de réassurance auprès des parents. L'adolescent peut avoir du mal à effectuer le passage entre le monde de l'enfance qu'il connait et qui le rassure et le monde des adultes qui l'inquiète.


Il peut avoir besoin alors d'être aider dans son questionnement personnel. Nombre de remises en questions vont s'opérer durant cette période. Les enjeux identitaires vont être au premier plan avec de nombreuses interrogations sur soi-même mais aussi sur le regard que les autres portent sur moi.

Le suivi psychologique de l'adolescent aura pour but de lui permettre de retrouver des repères stables et constructifs, de l'aider dans sa recherche d'identité.

Chez l'adolescent, tout changement brusque doit alerter : retrait, désintérêt vis a vis du groupe de copains ou au contraire sur-investissement au détriment de tout le reste, baisse importante des résultats scolaires, intérêt subit pour des thèmes morbides, perte d'appétit ou boulimie sont des motifs majeurs d'une demande de consultation psychologique. L'apparition (ou le renforcement) de vols, de fugues, l'entrée dans des conduites addictives (alcoolisation les week-end, usage de stupéfiants) sont également d'autres signes d'alarme.

Quand la demande de consultation émane d'un tiers, le plus souvent les parents, je reçois, comme avec les enfants, dans un premier temps les parents avec l'adolescent puis l'adolescent seul pour évaluer la nécessité d'un suivi psychologique et pour essayer d'isoler et d'évaluer la demande de l'adolescent. Voit-il un intérêt à cette démarche ou se sent-il contraint ? L'instauration de l'alliance thérapeutique ne sera possible que si l'adolescent est parti prenante et accepte la possibilité d'être aidé.

La modalité des rencontres va être définie au premier entretien avec les personnes présentes. L'adolescent sera ensuite reçu seul.

Comme avec les enfants, un travail de « guidance parentale » peut s'engager avec les parents pour les aider à garder le cap dans la tourmente de l'adolescence de leur enfant.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGV et l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts et vous permettre l'utilisation de boutons de partages sociaux.
En savoir plus et gérer ces paramètres
Fermer